Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 20:56

 

 

 

 

Afrique bouclier des cyclones atlantiques

Afrique aussi vieille et plissée qu'une oreille d'éléphant

Ton sang précieux, berceau du monde,

Bat

A la mesure de tes tam-tams tendus de cuirs de buffles

A la mesure de tes calebasses emplies de mil pilé

A la mesure de tes danseurs fumants, sur l'immuable de ta sueur...

O religions O cafés O masques travaillés !

 

Vieux comptoirs européens bouffés de lianes à odeur d'intestins

Vous leur apportâtes, à ces singes crépus,

La bonne parole du Jésus barbu (et comme eux vêtu d'un simple pagne...)

 

- et Vous leur pardonnâtes....

                                                    car ils ne savaient pas ! -

 

 

Merci Europe merci

Pour ton transfigurant Message

Merci au nom des gorilles devenus civilisés

De ces bipèdes exotiques ramant sur le mitan du fleuve

Sans rien savoir de l'Accostage !

(clac-clac fait le sympathique crocodile rythmant ses plaisirs sur les violences du fleuve Congo...)

 

... Des mines d'or et d'uranium aux cimetières où blanchit l'ivoire précieux

Partout partout la brûlure salée des corps des chaînes et des cales...

 

Afrique je sais le galbe parfait de tes baobabs chevelus

La rouille sanglante de tes astres en fusion

La douleur soumise de tes jolies cuisses faites pour la danse...

 

Aussi me suis-je balancé de liane en liane

Chantant pout toi les Mystères de notre inébranlable dignité :

"Jolies larmes d'ébène

Larmes de toutes les pluies

Parmi tant de soleils chauds

Comme des torches

Sur des torses

En eau

O vous

L'éternelle Semence et l'autre Nil

Toujours féconds ! "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Images-autres-071.JPG
 

Images-autres-072.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by francoisjeandelapommeraye
commenter cet article

commentaires