Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 19:41

 

 

 

 

 

 

 

Mais c'est un bruit de défaite annoncée

La fête d'un tout petit rire entre deux petites mains :

Ma fille ! Ce moment s'il n'était pas reçu je m'en étonnerais

O chagrin loué c'est  ton message de joie

Je m'en empare chagrin caché sous son petit bonnet assez d'ascèse mon bon François vite une assise !

Teinturier des pleurs repeints c'est l'affaire d'un instant, année après année, merci merci merci adieu tardifs regrets

Le sacrifice fut-il vain ?

 

 

 

Je me souviens m'être alors levé dans une odeur de feuilles et d'eau (par la fenêtre un clocher tout bombinant de notes...)

 

 

 

Car j'avais sur le dos ce noir grouillement d'araignées... Parmi les herbes des champs bleu-de-nuit le vent de Février agrippait les maronniers rouillés... Et les yeux étaient morts et les nuages  tachés de soleil maigre... J'étais inutile !

Mais je t'ai implorée ! Joie ! JOIE ! Du milieu des sollicitudes ! Et c'est ainsi que je te vis, simple, attentive, délicate, ingénieuse : ma fille !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Images de printemps, d'automne étonnantes 219-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by francoisjeandelapommeraye
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de francoisjeandelapommeraye
  • Le blog de francoisjeandelapommeraye
  • : Blog poétique
  • Contact

Recherche

Liens