Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 16:42
fragile

si fragile

au gel résorbé

par ce son de pierre dure ce départ

à l'est le froid le vent le ciel de fer pourquoi ces luttes cette vanité ce vide sans tristesse sans douleur et sans peur non plus

l'aube est une neige sale au milieu des mondes les paupières sont collées les yeux coulent des nuits de veille aux vitres froides

j'avais oublié que toute révolte ne pouvait que souiller leurs dimanches entortillés de paix

mille ombelles à la neige il faudrait pouvoir pleurer mais il n'est plus temps de croire

ni la nuit ni l'hiver ni même ces sèves de terre noire à la saveur d'immortelle

Partager cet article

Repost 0
Published by francoisjeandelapommeraye
commenter cet article

commentaires

Léonid 16/01/2016 22:55

Léonid fera un nouveau commentaire en mars....