Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 20:06


Harbor Freeway corridor 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Part de jeu ou d'erreur

Y errer en enfant

Rendre à ses nuits leur douleur

A cette cité sans passé

Ses passants...

 

 

 

 

Blanche lumière de l'aube communiante...

 

 

 

 

Cinq heures aux horloges  de l'aéroport cerclé de pluies

 

 

 

 

Le chant de guerre des avions les carrelages

Bien cirés

Les plastiques l'aluminium les aciers le ciment

Toujours chauds

L'interminable odeur de chlore des néons les appels les annonces en écho

Sacrifient au sommeil sans sommeil de la cité des anges en nage  

Ce décor de béton décolorant  mes remords mes désirs mes orages

 

 

 

 

Un taxi encore boueux...

Le chauffeur au corps avachi...

Par le Harbor Freeway corridor...

Au détour du cuivre des tours nappées de ponts...       

Les autoroutes de Los Angeles...

Sous les caresses de millions de pneus  trop huilés ...

 

 

 

 

 

Il est cinq heures

Chaque minute

Se découpe c'est

L'heure froide tranchée d'équerre

L'infini des gouttes de sang dansant sous

Cent mille réverbères

 

 

 

Et les clochards sur le sol

Beige chassent à petits coups le smog qui floconne sur leurs épaules comme une 

Neige

Saoûle

 

 

 

Même les clameurs fières les déchirures en aigu les cordes crochées balbutiantes sur la soie des musiques

Wham bam thank you ma'am

Ne peuvent chasser cette angoisse logique

Qui m'agrippe par le corps et l'âme

Ne voulant plus me faire chanter

 

 

 

Mais il est cinq heures et

The city of nights in lights with cops in cars and topless bars

S'enlise dans ses piscines poissées ses cieux arrondis de brouillards en amande

Lysergique  cité des anges penchés sur ce côté-ci des mondes !

 

 

L.A. n'est plus... passé le chemin du geai bleu, pas à pas...

 

 

 

                                 -chut !-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by francoisjeandelapommeraye
commenter cet article

commentaires